La Manufacture du Design est l’allié désigné des architectes, des space planners, des entreprises ou même des particuliers qui aménagent un espace ou cherchent simplement du mobilier. Résidentiel ou tertiaire (bureaux, hôtels, restaurants, boutiques), intérieur voire extérieur… La Manufacture du Design accompagne tous les projets, même les plus fous!

Par essence attachée aux détails, attentive aux matières, valorisant le travail fait-main, la Manufacture du Design n’est pas un simple distributeur de mobilier de grands noms comme la place parisienne en compte déjà, mais c’est la conjugaison experte de savoir-faire pointus et complémentaires dans l’aménagement d’intérieur, sous la même enseigne, qui constitue la spécificité et la force de cet ambitieux projet.

Un nouveau lieu, une ruche active dédiée corps et âme à l’agencement, qui sera aussi le théâtre d’événements à ne pas manquer : présentations de collections inédites, expositions revival, rencontres inspirées…

Robert Acouri

Robert Acouri, passionné de design, de mode et d’architecture, ne se revendique pas créateur mais défend résolument la création et souligne l’importance et le plaisir du faire et du manufacturé.

Globe trotter polyglotte à l’irrésistible bagout, Robert Acouri fait ses premières armes professionnelles à l’Opéra de Monte Carlo ! Une entrée en scène plutôt atypique pour cet universitaire spécialisé en administration d’entreprise et en business, que ce séjour au contact des plus grands noms de la chanson lyrique marquera irrémédiablement d’un goût pour le faste et la création. Son parcours professionnel croise les chemins de plusieurs marques de prêt-à-porter haut de gamme monégasques, milanaises et parisiennes et le conduit – hasard des rencontres – vers le secteur du mobilier et de l’aménagement tertiaire en 2002. Il y développe de nombreux liens avec les architectes et se forge un réseau solide dans le domaine. S’il maîtrise l’art du commerce, « une évidence séculaire et héréditaire étant libano-français », plaisante-t-il, Robert réalise que, faute d’offre existante, la globalité d’un projet d’aménagement est rarement considérée… et bien trop morcelée. Nombreux sont les simples revendeurs sur la place, les budgets mobilier sont souvent sacrifiés, les propositions lambda font école, à l’exception de quelques zones ‘images’ telles que cafétéria ou les espaces lounge, par exemple… Robert Acouri, nourri de ses diverses expériences professionnelles, à l’écoute de ses clients, a fait ses devoirs : il connait parfaitement ses produits, il a travaillé les questions techniques, il sait s’entourer des bons collaborateurs. Il décide alors de créer sa propre ‘superstructure’ composée de Cider, Cider Works et la Manufacture du Design en novembre 2012.

VU PAR SES CONCEPTEURS

L’histoire que raconte ce lieu est liée au square de ce cher Edouard VII. L’intention était d’ouvrir La Manufacture du Design à cet endroit, comme si elle était une évidence, là, en plein centre de Paris, dans les coulisses de ce quartier des scènes parisiennes. Son logo couronne son nom. Son amé- nagement joue des perspectives propre à l’architecture de la place Edouard VII, les espaces sont réellement scénarisés et mis en lumière comme sur une scène. The show is on!

Le choix d’un revêtement de sol étonnant a été fait pour l’espace du rez-de- chaussée : un parquet aux motifs typiques des carreaux de ciment parisiens, en une version ‘Versailles’, qui trompe l’oeil du visiteur… La pose, un véri- table casse-tête de précision, a été assurée par les équipes de 2SW.

Les pans de mur courbes du fond de la boutique, ainsi que l’alcôve ont été travaillés par Victor Paraire. Cet artisant accompagne les architectes et les designers dans la création et la réalisation de peintures, de matières et d’en- duits décoratifs. Il met en oeuvre des revêtements haut de gamme : habillage de murs, de plafonds, de mobiliers, de panneaux décoratifs, qui sont réalisés sur place ou dans l’atelier en plein cœur de Paris. Avec Industrial Orchestra ils ont développé une matière brute qui se déploie en dégradé de gris sur toute le longueur de l’espace et qui révèle une soixantaine de couleurs. Une toile de fond unique mettant en valeur le choix mobilier des grandes maisons représentées. L’alcove, quant à elle, rayonne d’un violet intense et constitue un véritable écrin pour quelques pièces choisies.

L’escalier entièrement réalisé sur-mesure par les équipes de 2SW en résine HI-Macs joue autant son rôle d’invite à rejoindre le showroom tertiaire du premier étage qu’il met en valeur certains mobiliers et objets qui ornent ses marches généreuses, devenues piédestaux.

® Julien Oppenheim